Actualités

Actuellement, il n'y a pas d'actualité.

Magistrat

 

  • Présentation de la profession de magistrat

 

La profession de magistrat est décrite sur la page du site Internet de l'Ecole nationale de la magistrature (ENM) "devenir magistrat".

 

  • Concours pour devenir magistrat

 

Les conditions pour concourir et le régime du concours sont détaillés dans les textes suivants :

- Décret n°72-355 du 4 mai 1972 relatif à l'Ecole nationale de la magistrature, modifié par le décret n°2008-1551 du 31 décembre 2008 relatif à l’ENM,

- Arrêté du 31 décembre 2008 relatif aux modalités d’organisation, règles de discipline, programme, déroulement et correction des épreuves des trois concours d’accès à l’ENM,

 

Pour connaître les modalités et conditions d'accès à l'ENM, consulter également le site de l'ENM et du Ministère de la Justice.

 

  • Formation proposée par l'IEJ

 

Préparation au concours de magistrat- Le concours pour accéder aux fonctions de magistrat est difficile à réussir. Chaque année, pour le premier concours, une centaine de postes sont offerts pour environ 2 000 candidats inscrits. Plus précisément, en 2014, 2593 étudiants étaient autorisés à concourir pour seulement 157 postes ouverts.

L’IEJ prépare au mieux les étudiants au concours de magistrat par une formation adaptée, laquelle repose sur une collaboration étroite entre magistrats et universitaires. Les enseignements dispensés portent sur les matières d’admissibilité et d’admission du concours. Deux concours blancs sont prévus pour les matières écrites d’admissibilité et pour l’épreuve d’admission de note de synthèse. Par ailleurs, les étudiants inscrits à la préparation ont la possibilité d’effectuer un stage en juridiction d’une semaine (proposé en partenariat avec la Cour d’appel de Lyon). Des oraux blancs sont également organisés pour les étudiants admissibles au concours.

Pour plus de détails, vous pouvez parcourir la plaquette 2023-2024 décrivant la formation proposée (enseignants et matières dispensées).

Réunion de rentrée le jeudi 14 septembre 2023 à 10h00 en salle Pelloux (15 quai Claude Bernard - 69007)

 

Le concours de magistrat en chiffres :

Années

Postes ouverts

Etudiants inscrits à la préparation

Etudiants inscrits à la préparation admissibles

Etudiants inscrits à la préparation admis

         
         
         
         

2018

192

65

20 (soit 30,76% des étudiants inscrits à la préparation)

11 (soit 16,92% des étudiants inscrits à la préparation)

2019

192

55

21 (soit 38.18% des étudiants inscrits à la préparation)

8 (soit 14.54 % des étudiants inscrits à la préparation)

2020

196

42

12 (soit 28.57 % des étudiants inscrits à la préparation)

5 (soit 11.90% des étudiants inscrits à la préparation)

2021

150

41

7 (soit 17.07% des étudiants inscrits à la préparation)

    2 (soit4.87 % des étudiants inscrits à la préparation)

2022

218

26

5

 EN COURS

 

  • Formation et scolarité après l'obtention du concours

 

En cas de réussite du concours, vous suivrez une formation de 31 mois en qualité d'auditeur de justice dispensée par l'ENM dont les locaux sont situés à Bordeaux. Il s'agit d'une formation tant théorique que pratique. Vous effectuerez plusieurs stages pratiques dans des structures qui pourront être de nature différente : juridiction, cabinet d'avocats, prison...

Vous devrez ensuite passer un examen à l'issu duquel le jury se prononcera sur votre aptitude à devenir magistrat et établira votre rang dans le classement pour le choix d'un premier poste. Une fois votre affectation déterminée vous suivrez une formation et un stage centrés sur cette affectation.

Pour connaître les modalités de formation et de scolarité, consulter le site de l' ENM.

 

Documents à télécharger pour la préparation 2021-2022 : 

« programme de travail de culture général ».  

Lectures conseillées par les enseignants avant le début de la préparation 

. Hervé Le Bras, Se sentir mal dans une France qui va bien (éditions de l’Aube, 2019).

. Pierre-Henri Tavoillot, De Mieux en mieux et de pire en pire (Odile Jacob, 2017).

. Les stakhanovistes pourront ajouter :

 - Yves Charles Zarka, Christian Godin et Sylvie Taussig, Les Révolutions du XXIe siècle (PUF, 2018).